Conférence midi : Comment la gestion électronique des documents contribue à la gouvernance informationnelle : l’exemple du courriel Comment la gestion électronique des documents contribue à la gouvernance informationnelle : l’exemple du courriel ~ Présentée par Natasha Zwarich

Par Chloé Bonnamy

Comment la gestion électronique des documents contribue à la gouvernance informationnelle : l’exemple du courriel

Natasha Zwarich traite du sujet de la gestion électronique des documents (GED) dans un contexte très large, afin d’en souligner les défis et avantages pour l’archivistique, notamment sur des questions de transparence, d’intégrité, de pérennité et de conservation. Sa réflexion s’articule autour de quatre aspects majeurs : les risques et enjeux informationnels, les principes de la GED, les principaux outils utilisés et l’implantation de la Gestion Électronique des Documents. Pour ouvrir son propos, elle apporte tout d’abord une définition de ce qu’est la GED, à savoir un ensemble de principes qui vont au-delà de l’aspect électronique, puisque celui-ci agit principalement comme un soutien. Selon elle, la GED commence par une bonne évaluation des différents risques qu’elle encourt, notamment dans le cas des courriers électroniques. Afin d’illustrer ses affirmations, elle nous a proposé la lecture d’un courriel factice qui met de l’avant plusieurs types d’informations, une variété de problèmes et différents enjeux. Ceux-ci reposent sur cinq grands points : la qualité de l’information, les risques organisationnels et opérationnels, les risques juridiques, les risques financiers et les risques réputationnels.

Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Par Rui Liu

L’été 2016 commençait sans que je m’en rende compte. Admise à l’EBSI, je devais démissionner de mon travail, chercher et finalement trouver un appartement à Montréal (quelle épreuve !), planifier le déménagement de Québec. Le premier après-midi où j’ai pu prendre le temps de m’asseoir avec un café et penser à ce choix que j’avais fait pour l’avenir, je n’ai pas pu m’empêcher de constater que j’avais un vrai été d’étudiant devant moi : deux mois sans revenu ni obligation ![1] Après avoir travaillé presque quatre ans à temps plein, c’était rafraîchissant de penser sous une nouvelle perspective. Et comme tout étudiant sage, en été, je suis rentrée chez moi : c’était le temps de revenir en Asie pour visiter la famille, la première fois depuis mon arrivée au Québec en janvier 2015.

Japon : des trains et des bunkobon

Je vais au Japon régulièrement pour visiter mes parents qui travaillent là-bas depuis des années, pourtant j’en connais peut-être moins qu’un voyageur moyen qui a fait un voyage organisé intense. C’est à cause du piège de la tendresse familiale : on ne se lance pas à l’aventure avec les parents, on régresse, de retour dans leur maison bien ménagé, et on mange. On redevient, comme le décrit à merveille l’expression chinoise, l’enfant qui sait seulement « étendre les bras quand les vêtements viennent et ouvrir la bouche quand la nourriture s’approche ». Cette fois, par contre, mes parents m’ont fait voyager : une semaine dans la région de Kansai (Osaka, Kyoto et Nara) avant de régresser dans le nid à Niigata. Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Laisser un commentaire

Conférence-midi : De l’idée de roman à sa disponibilité en librairie ~ Présentée par Michel Roberge

Par Chloé Bonnamy

De l’idée de roman à sa disponibilité en librairie

Présentée par Michel Roberge, auteur du roman Zébrures Écarlates, la conférence portait sur le processus de création d’un personnage et sur la publication d’un livre jusqu’à sa publication éventuelle chez un éditeur. Ledit roman provient d’un petit manuscrit qu’il avait écrit dans les années 1970, mis de côté dans une chemise de classement délaissée pendant quelques années.  En réfléchissant sur le début de sa carrière d’écrivain, il a réalisé qu’il apprenait de manière autodidacte plutôt que d’écrire simplement au fil de la plume. Le projet de faire un véritable roman de ce manuscrit remonte aux années 1990 et s’est conclu en 2015 avec sa publication. Son inclination pour les polars et sa formation en histoire lui ont donné l’envie de se porter vers le roman polar historique, à l’instar de Dan Brown dont il apprécie les écrits, pour ce qui deviendra les Zébrures Écarlates. Féru du travail topographique, il porte une grande importance à la précision des détails non seulement chronologiques mais aussi géographiques pour décrire les lieux où évoluent ses personnages, se rendant souvent sur place pour avoir une idée aussi précise que possible du paysage ou bien en utilisant des outils à distance tels que Google Street.

Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Conférence-midi : La bibliothérapie ou soigner nos liens par l’imaginaire ~ Présentée par Katy Roy

Par Chloé Bonnamy

La bibliothérapie ou soigner nos liens par l’imaginaire

La conférencière aborde dans un premier temps la bibliothérapie par la poétique, puis sur un aspect plus technique, définit les rôles du bibliothérapeute, du bibliothécaire et du livre, pour ensuite nous partager son expérience professionnelle dans le domaine avec la Bibliothèque Apothicaire.

Le prisme de la poétique a été abordé à travers un commentaire de texte du poème « L’outre-vie » du recueil Poèmes de Marie Uguay, poète québécoise, qu’elle trouve très pertinent pour introduire à ce qu’est la bibliothérapie. D’un point de vue plus technique, la bibliothérapie utilise systématiquement des livres pour aider la personne à composer avec des problèmes mentaux, physiques, émotionnels, déviants ou sociaux. Il existe deux types principaux de bibliothérapie, l’une clinique et utilisée souvent par des médecins, des psychologues et des psychothérapeutes reposant peu sur les œuvres littéraires, et l’autre, créative, employée par les bibliothérapeutes.

Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Voyage d’études en Allemagne : Compte rendu versifié

Par Étienne Magnan

À Aurèle, parce que l’amitié ouvre des portes, même si ce n’est pas celle de la chambre d’hôtel ! 🙂

BERLIN, ville capitale, tes bibliothèques sont sans égales

Avec des terrasses, des formes cérébrales

On en oublierait que tu fais payer ton PEB

berlin_philip_schaeffer

Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La censure dans la France des lumières

Par Kaouthar Koulmi

Dans le cadre du cours ARV2955, Histoire du livre et de l’imprimé, il nous a été demandé de produire un travail sur un sujet au choix. Par intérêt, nous avons sélectionné la censure en délimitant notre champ de recherche à la France des Lumières et aux livres, puisqu’ils constituaient alors le principal véhicule par lequel circulaient les idées. Dans le présent article, nous commencerons par présenter brièvement notre période. Puis, nous exposerons les mécanismes de la censure. Nous finirons cette analyse en montrant les failles de ce système. Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Jalons pour l’étude de la remédiation de l’encyclopédie

Par David Valentine

Le terme grec enkyklos paideia est attesté pour la première fois au IVe siècle avant J.-C., sous la plume d’Aristote (Inglebert, 2005, p. 349). Comme toutes formes particulières de l’écriture et des documents, le projet encyclopédique se déploiera au fur et à mesure des transformations technologiques. C’est sous l’angle du concept de la remediation (ci-après désignée remédiation, en français sans italique) (Bolter, 2001) que nous nous proposons d’approcher les rapports entre l’encyclopédie et ses formes matérielles. La remédiation consiste en une médiatisation d’un objet antérieurement puis concurremment supporté par un autre type de médium. Dans les termes de Bolter : « a newer medium takes the place of an older one, borrowing and reorganizing the characteristics of writing in the older medium and reforming its cultural space […]. [R]emediation involves both homage and rivalry, for the new medium imitates some features of the older medium, but also makes an implicit or explicit claim to improve on the older one » (Bolter, 2001, p. 23). On comprend que la notion de remédiation tient moins de la rupture que du dialogue, et conséquemment les technologies sont dès lors considérées comme étant partie intégrante des contextes socioculturels. De là, nous tenterons ici de poser quelques jalons autour de l’évolution de la forme matérielle de l’encyclopédie. Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La recherche doctorale s’affiche! Reportage

Par Étienne Magnan

Ce mardi 3 mai, trois valeureux(es) doctorant(e)s de l’EBSI exposaient leur projet de recherche dans le cadre du cours SCI7003 Conception d’un projet de recherche. Siham Alaoui, Simon Côté-Lapointe et Geneviève Gareau nous ont ainsi présenté les principaux aspects conceptuels et méthodologiques de leur recherche grâce aux affiches soigneusement concoctées par leurs soins. Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les traditions orales et l’écrit, Étude d’un cas : le Livre des rois de Ferdowsi

Par Armaghan Esbati

Le Livre des rois, appelé Shâhnâmeh en persan, a été composé aux alentours de l’an 1000 par le poète iranien Abolghassem Ferdowsi (940-1020). Lorsque Ferdowsi a décidé de composer ce livre, les Iraniens avaient déjà l’expérience de l’écriture depuis des centaines d’années et l’avaient même expérimentée de façon professionnelle dans le domaine littéraire, en transcrivant leurs traditions et surtout leur histoire sous la forme du Khodây-Nâmeh (Livre des Souverains).Toutefois, après la conquête arabe au VIIe siècle, les Khodây-Nâmeh n’étaient plus disponibles, puisqu’ils ont été fragmentés et cachés par peur des Arabes. Le peuple iranien a tout de même continué, comme n’importe quel peuple, à transmettre son passé et ses traditions par voie orale. Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Compte rendu de la visite à la Bibliothèque du Parlement canadien

Par Sophie Murphy

Le 4 mars dernier, grâce aux efforts de l’équipe du Groupe étudiant de la Special Libraries Association, nous avons eu droit à une visite personnalisée du bâtiment principal de la Bibliothèque du Parlement à Ottawa. Les employés nous ont chaleureusement accueillis et guidés à travers différents espaces de l’édifice historique, généralement inaccessibles au public.

Située à l’arrière de la Colline parlementaire, la Bibliothèque a ouvert ses portes en 1876. Ses origines remontent à la fusion des bibliothèques législatives du Haut-Canada et du Bas-Canada en 1841. Sa conception, caractérisée par l’ère victorienne et le style néogothique, a été réalisée par les architectes Thomas Fuller et Chilion Jones. On doit sa forme circulaire, ses galeries, ses alcôves et ses portes coupe-feu au premier bibliothécaire parlementaire, Alpheus Todd (Bibliothèque du Parlement, 2006). Continuer la lecture

Publié dans Sans catégorie | Marqué avec , , | Laisser un commentaire