Compte-rendu de la visite à l’Agence spatiale canadienne

Par Cloé Gingras

Le 12 février dernier, nous avons eu la chance de visiter l’Agence spatiale canadienne, un lieu très impressionnant. Nous avons eu droit à une visite de la bibliothèque où chaque professionnel de l’équipe a pris la parole pour nous expliquer leur parcours et leurs tâches respectives avant d’explorer l’Agence spatiale elle-même sous les bons soins d’une ingénieure chercheuse.

Fondée en 1991 avec comme mandat d’être la plus grosse bibliothèque spécialisée en aérospatiale sans papier, la bibliothèque de l’Agence compte maintenant 4 employés principaux et on y retrouve encore et toujours du papier! Mentionnons que pour la première fois dans l’histoire, le poste de première dirigeante de l’information à l’Agence spatiale canadienne est occupé par une bibliothécaire. Au gouvernement, seulement 42 personnes occupent ce poste. Les services offerts par les professionnels de la bibliothèque sont variés. Ils peuvent autant faire des bibliographies, des profils de compagnies que produire des bulletins d’information sur différents sujets à partir d’une veille stratégique. En raison d’un espace restreint, la collection n’est pas enrichie selon une norme précise, elle est plutôt bâtie en fonction des demandes des usagers. Elle comporte également un important lot de périodiques. Leur stratégie pour survivre aux coupures budgétaires du gouvernement Harper a été d’être proactifs en offrant un service à la clientèle exemplaire et en se positionnant comme des partenaires essentiels.

En somme, ce fut une visite très enrichissante et empreinte d’optimisme. Souhaitons encore plusieurs belles années à la bibliothèque de l’Agence spatiale canadienne!

 

Ce contenu a été publié dans Sans catégorie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *